Coaching à Orientation Gestaltiste

Le coaching, un accompagnement individuel de vos collaborateurs en entreprise

Le processus de coaching aide le client à définir et à accomplir ses buts professionnels et personnels plus vite et plus facilement qu’il ne serait possible autrement. Il est une alliance entre le coach et son client, ayant pour objectif de l’accompagner à apprendre par lui-même, à puiser dans ses ressources et ainsi à se porter lui-même à son niveau de performance optimale.

 

Nos prestations

Notre prestation Coaching est proposée par Axelle MASSAUX.

Connaissant le secteur de la santé depuis 2003, sa volonté est d’introduire le coaching dans les établissements de santé, trop peu demandeurs à ce jour, mais où le besoin est réel.

Sa spécificité est le coaching à orientation gestaltiste.

 

Quand envisager un coaching ?

Les problématiques pour lesquelles vous pouvez faire appel à un coach sont très nombreuses et diverses : améliorer ses performances, gérer une situation conflictuelle ou de crise, atteindre ses objectifs, se préparer à prendre de nouvelles responsabilités, développer son leadership, accompagner son équipe dans le changement, passer un cap, résoudre une problématique personnelle altérant ses performances professionnelles, prise de poste…
Il s’adresse à des dirigeants, des managers, des cadres le plus souvent. Mais il peut concerner tout collaborateur.

Il existe 4 catégories de coachings :
– Le coaching centré sur la personne : la problématique est personnelle (perte de confiance en soi, difficulté de positionnement…)
– Le coaching centré sur les relations : la problématique est relationnelle et situationnelle (ex : on ne m’écoute pas au CODIR, une partie de mon équipe est souvent en conflit…)
– Le coaching pour les managers : pour motiver son équipe, accompagner un changement…
– Le coaching pour les dirigeants : pour ceux qui ont en mains le pilotage de leur entreprise.

Un coaching peut s’envisager à la demande d’un salarié qui en ressent le besoin, ou à celle d’un hiérarchique qui pressent ou qui a observé un collaborateur en difficulté.

Un coaching n’est ni de la formation (transmission de connaissances et de savoir-faire), ni du conseil (délivrance de solutions de la part d’un expert), ni de la thérapie (travail profond sur une longue période, qui plonge dans l’histoire de la personne depuis sa naissance).

Vous envisagerez donc un coaching lorsqu’une formation ne peut suffire à résoudre la problématique de la personne ou à lui faire atteindre ses objectifs. Le besoin d’un accompagnement individuel et ciblé est évident, ce à quoi ne répond pas la formation.

Comment l’intervention s’articule-t-elle ?

Le coach part de la situation et des objectifs du client, qui est acteur de son évolution dans ce dispositif sur mesure.
L’adhésion du client au coaching est aidante pour lui-même.
Le coaching  conduit le client à optimiser ses compétences, dans une relation de confiance et d’indépendance avec et par rapport au coach.
Les interventions les plus courantes se conduisent sur une période de 6 mois à 12 mois, sur des séances de 1H30 à 2H, avec des interséances de deux à trois semaines. Ces agencements sont donnés à titre indicatif, ils s’adaptent aux particularités de chaque contexte, objectifs et client.
La relation s’établit dans un cadre « 100% responsable » de chaque partie, client et coach.

 

Un contrat doit être explicité

Le contrat est un élément essentiel du coaching pour son bon déroulement. Il vient préciser le rôle du coach, les personnes engagées, les objectifs, les indicateurs de mesure par rapport aux objectifs, le nombre de séances, leur durée moyenne, leur périodicité, le lieu, les engagements et la déontologie du coach.
Le cadre sera présenté dans le détail par le coach au client, lors de la première séance.
Lors de celle-ci, le client ou le coach peuvent décider de ne pas poursuivre leur collaboration. Pour chacune de deux parties, il est possible d’interrompre le contrat pour toute raison qui puisse le justifier. Une séance de clôture sera alors nécessaire pour clore la mission.

 

Qu’est-ce que le coaching à orientation gestaltiste ?

Je vais essayer de vous expliquer le plus simplement possible ce qu’est la posture gestaltiste en coaching.
La « gestalt » est un mot allemand, qui n’a pas vraiment sa traduction française, qui signifie : « la forme qui émerge ».

Un coach à posture gestaltiste travaille avec à la fois les objectifs de son client et ce qui va émerger pendant la séance.
Il va également  privilégier la mise en mouvement et l’expérimentation, c’est-à-dire que nous allons proposer au client d’utiliser ce qu’il y a autour de nous (matériel, objets, murs, sol, chaises, etc.) en le mettant en situation de ressentir ses émotions et ses mouvements corporels, par une expérience cohérente, en lien avec ce qui est là de ce qu’il nous raconte, de ce qui le préoccupe, de ce qu’il cherche à résoudre.
L’expérimentation favorise l’émergence de prises de conscience, la compréhension d’une situation, la projection d’une autre forme de situation ou de sa résolution, d’idées, de pistes à explorer, etc.

La posture gestaltiste  est toujours menée selon les principes de la gestalt :

 

Pour moi, la posture gestaltiste est la plus efficace en coaching, parce qu’elle propose une posture très fine, en lien intégral avec le client ; et, par ailleurs, je suis convaincue que les expérimentations font une grande différence pour le cheminement du client.

 

 

Pour toute idée de démarche de coaching, contactez-moi pour envisager votre projet et regarder si un coaching peut apporter la bonne réponse au bon endroit pour votre collaborateur ou pour vous-même.

 

 

Pourquoi le coaching ?

Je forme depuis 1999 et ma première plongée dans les outils de la relation humaine (PNL et Analyse Transactionnelle) date de 1997.
Je m’aperçus au fil du temps que ces outils ne servaient pas uniquement à nourrir le contenu de mes formations : ils étaient devenus mes compagnons de chaque jour. Ils se frayaient un chemin dans mon monde réel, ils m’éclairaient, ils apportaient du sens à ces situations ou ces comportements que je ne comprenais pas auparavant.
Au fil des années, je compris qu’ils avaient éveillé une partie de moi : celle qui était capable de (me) transformer, de (me) faire évoluer, de (me) changer… Alors je suis allée les explorer davantage, encore et encore.
Aujourd’hui, ils m’enrichissent tellement et donnent une telle profondeur à ma vie et à ma pratique, que je souhaite les transmettre le plus possible et le mieux possible.

Dans le même temps, j’ai ressenti de plus en plus souvent un goût d’inachevé en formation. Lorsque des participants avaient eu des prises de conscience ou avaient été bousculés par des outils, et que je devais les laisser repartir, comme ça, même si je leur disais très sérieusement que j’assurais le service après-vente… Je ne savais pas à quel niveau ils auraient la capacité ou la compétence de gérer ces « phénomènes ».
Ce sentiment d'(un peu) impuissance, allié à un souhait de transmettre, de donner, d’aider ; de partager ces connaissances que j’absorbe, ces prises de conscience que je peux avoir, ces compréhensions soudaines de la subtilité d’outils qui m’illuminent subitement – parfois 15 ans après…

 

Cadre de référence

Mon cadre de référence est d’abord et avant tout la Gestalt (voir plus haut le paragraphe consacré).

Le « being with » de Carl Rogers est également important pour moi ; il est évident lorsque l’on est gestaltiste.

Etre avec, accompagner le client dans la bienveillance la plus totale, l’écoute absolue et la reformulation. Laisser élaborer le client, être avec lui dans la progression de sa réflexion, dans ses analyses, dans ses associations, dans ses questionnements…

La suggestion de mes autres outils de référence intervient lorsque je le ressens comme opportun. Je possède une grande connaissance de l’Élément Humain (Certifiée), une bonne dose de l’Analyse Transactionnelle (202), un peu de PNL (Certifiée Technicien), un soupçon de Process Com. J’utilise également les secrets de l’Appreciative Inquiry…

 

 

Déontologie

Avant toute mission, ma déontologie est présentée aux clients du coaching, qui inclut, par exemple :

 

 

 

Formation-entretien-management-situ

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer