Le blog d'anaphores

Avoir ou ne pas avoir raison

09 mars 2016

Avoir ou ne pas avoir raison

Fermez les yeux et remémorez-vous votre dernier conflit...Qui avait raison ? Question difficile si l'on se penche réellement sur... la question !

Nous pensons tous avoir raison. Car la façon dont nous percevons le monde nous appartient et c'est celle que nous intégrons depuis notre naissance.

La réalité que nous percevons est totalement subjective, car elle est soumise à nos filtres, nos croyances, nos représentations, notre système cognitif de traitement des informations, nos zones d'intelligence, nos émotions, etc.
Un mélange complexe que nous oublions, tellement il ne fait, non pas partie de nous, mais est nous.

Aussi, lorsque nous confrontons nos opinions, nos positions face à des interlocuteurs, nous oublions que nous sommes chacun pourvus de ce bagage qui est unique au monde, tant il est constitué des subtilités de notre histoire et de la façon dont nous l'avons traitée et intégrée.
Ainsi, à travers les lunettes particulières avec lesquelles nous voyons le monde, nous pensons que nous avons raison.
Et... il en est de même pour notre interlocuteur...
C'est ainsi que les désaccords deviennent des conflits, car chacun campe sur sa position, dans sa certitude de détenir la vérité. Mais la vérité ici de chacun n'est que sa vérité. Et elle ne vaut "que" cela.

Ainsi, il est sage, lorsque nous nous confrontons, de pouvoir exprimer à l'autre que nous avons entendu sa position et ses arguments et que nous les accueillons comme légitimes et existants. Nous demandons à l'autre d'en faire de même. Une fois ces arguments et points de vue validés par chacun des interlocuteurs, le désaccord deviendra plus doux, chacun des interlocuteurs s'étant senti entendu.
Il ne reste qu'à orienter le débat vers un terrain d'entente, ou une solution, à valider ensemble, afin d'éviter à ce désaccord de se transformer en conflit.

Agir ainsi, c'est aussi savoir se laisser mutuellement une place dans la relation.

Enfin, vous connaissez sans doute la célèbre phrase : choisir entre avoir raison ou être heureux...